Produits pour diabétiques

Pompe à insuline pour le diabète

Une pompe à insuline est un dispositif par lequel de l'insuline est injectée sous la peau du patient. Cela fonctionne automatiquement, car l'injection du patient ne nécessite aucune action, il suffit simplement de définir les paramètres nécessaires et de fixer la partie de l'appareil sur le corps. La pompe, en règle générale, ne provoque pas de gêne dans la vie quotidienne, car elle pèse peu, et les injections microscopiques, qu’elle rend presque sans douleur. Le dispositif consiste en un réservoir d’insuline, une aiguille très fine pour l’introduction de l’hormone, une pompe avec processeur et une pompe pour administrer le médicament et un mince tube qui relie ces éléments.

Informations générales sur l'appareil

Dans les pompes à insuline, seule l’insuline à action courte ou ultra-courte est utilisée. Ces types d'hormones sont bien absorbés par l'organisme, ce qui permet aux patients de maintenir un taux de sucre sanguin ciblé et d'éviter les complications vasculaires et autres du diabète. Dans le traitement classique par injection, les patients utilisent souvent des formes d'insuline prolongées, qui durent plus longtemps. Tous ces médicaments ne présentent pas la biodisponibilité souhaitée et leur degré d'absorption ne dépasse parfois pas 50 à 52%. C'est pour cette raison qu'une hyperglycémie non planifiée survient chez les patients (augmentation du taux de glucose au-dessus de la norme).

Une pompe à insuline pour le diabète constitue une alternative pratique et sans douleur aux injections multiples d'hormones. Du fait que l'insuline de l'appareil est fournie goutte à goutte, sa dose et sa vitesse d'administration peuvent être facilement ajustées. Grâce à cela, le diabétique peut parfois se permettre de diversifier son alimentation de façon imprévue, après avoir préalablement défini les réglages nécessaires pour la pompe.

La même chose s'applique à l'exercice, dans lequel le besoin d'insuline change. La flexibilité des options d’injection permet aux patients de vivre à un rythme familier et d’oublier au moins un peu la maladie. Bien entendu, l'utilisation de la pompe n'empêche pas l'observance du régime alimentaire et des autres recommandations du médecin, mais avec ce dispositif, une personne dispose de beaucoup plus de possibilités de maîtrise de soi et de correction rapide du traitement médicamenteux.

Modes de fonctionnement

La pompe peut fonctionner selon deux modes principaux: bolus et basal. Un bolus est une injection rapide d'insuline, qui ressemble le plus à une injection avec une seringue conventionnelle. Ce mode est bien adapté aux situations dans lesquelles le patient mange des aliments riches en glucides dans la composition et contenant peu de protéines et de lipides. L'administration en bolus de l'hormone permet de rétablir rapidement le taux de sucre dans le sang à des valeurs normales.

Dans de nombreuses pompes, le mode bolus peut être personnalisé et modifié en fonction de la quantité et de la composition de l'aliment. Si nécessaire, l'injection peut même faire une pause ou changer la dose de l'hormone. Ce mode de fonctionnement de l'appareil imite la production d'insuline par le pancréas en réponse à l'ingestion d'aliments.

Il existe également un mode basal de la pompe, dans lequel elle injecte de l'insuline dans le sang de manière homogène et régulière tout au long de la journée. Avec cette option, l'appareil fonctionne approximativement comme le pancréas d'une personne en bonne santé (l'activité fonctionnelle de base est copiée). Dans ce mode, le taux d'administration d'insuline peut être modifié, il est ajusté en fonction de l'activité physique du patient, du temps de son sommeil et de son repos, du nombre de techniques à écrire.

Le mode optimal d'administration de l'insuline basale peut être sélectionné en fixant les indicateurs du lecteur et en suivant la réponse du corps.

Il y a des pompes qui ont déjà un capteur pour mesurer le glucose. Dans ce cas, après la mesure, le niveau de sucre dans le sang est affiché à l'écran au moment où cette option a été programmée. S'il n'y a aucune fonction de ce type dans l'appareil, le patient doit utiliser le glucomètre habituel plus souvent au cours des premières étapes d'utilisation de la pompe. Cela est nécessaire pour comprendre comment le niveau de glycémie varie selon les modes d'administration d'insuline.

Dans de nombreuses pompes à insuline, vous pouvez enregistrer le régime de base de l'hormone, réglé individuellement. À différents moments de la journée, des taux d’injection et des doses d’insuline différents peuvent être nécessaires. La disponibilité de cette fonction est donc très importante. Le grand avantage du mode de fonctionnement basal de la pompe est de minimiser le risque d'hypoglycémie.

Nuances dans la lutte contre la dose d'insuline basale

Les besoins en insuline de l'organisme ne sont pas toujours les mêmes, même s'il s'agit de la même personne. Cela dépend de l'âge, des niveaux hormonaux, de l'activité physique, de l'état psycho-émotionnel et de nombreux autres facteurs.

Par exemple, les caractéristiques liées à l’âge peuvent influer considérablement sur la quantité de médicaments dont le patient a besoin. Ainsi, chez les nouveau-nés et les enfants âgés de moins de 3 ans le soir, le besoin en insuline est légèrement réduit. Par conséquent, pour eux, le profil basal est défini de manière à ce que la dose d'hormone soit minimale à ces heures. Les adolescents, au contraire, en raison de l'influence active des hormones de croissance, la quantité d'insuline basale la nuit devrait être augmentée. Aux heures du matin, lorsque le phénomène d '"aube du matin" (augmentation du taux de glucose) est observé chez les adultes diabétiques, cette dose devrait également être légèrement augmentée.

L'endocrinologue doit être impliqué dans la sélection des doses optimales du médicament et dans l'établissement du profil de base, sur la base des données de glucomètre enregistrées par le patient à différentes heures de la journée et après avoir pris différents types d'aliments.

Lors du calcul de la quantité d'insuline injectée, il convient de prendre en compte:

  • l'âge du patient et ses antécédents hormonaux;
  • la présence de maladies chroniques concomitantes;
  • poids corporel;
  • prendre tout autre médicament;
  • mode quotidien (temps de travail, repos et heures d'activité physique maximale);
  • la présence de stress;
  • phases du cycle menstruel chez la femme.

Des médicaments pour ajuster la posologie peuvent être nécessaires avant de faire du sport, de conduire longtemps, de voyager dans un pays où le climat est différent, etc.

Consommables

Où puis-je piquer l'insuline

Consommables pour la pompe - il s'agit d'un récipient pour l'insuline, les aiguilles, les cathéters et les tubes minces flexibles à travers lesquels le médicament est administré. Tous ces éléments (à l'exception du réservoir d'hormones) doivent être remplacés au moins une fois tous les 3 jours. La capacité en hormone peut être remplacée environ 1 fois en 10 jours. Cela devrait être fait afin d'éviter l'infection et le développement de processus inflammatoires dans les vaisseaux sanguins et sur la peau.

Parmi les autres éléments auxiliaires nécessaires au fonctionnement de la pompe, on peut citer les piles, le ruban adhésif et les clips de fixation. Avant d'utiliser l'appareil, vous devez y ajouter de l'insuline. Pour ce faire, retirez le piston du récipient contenant l'hormone (cette procédure doit être répétée tous les 3 jours avec un nouveau réservoir stérile) et une aiguille est insérée dans l'ampoule contenant l'hormone. De l'air est introduit dans le flacon avec le médicament et l'insuline est collectée à l'aide d'un piston. Après cela, l'aiguille est retirée, libérez l'excès d'air et retirez le piston.

Le conteneur rempli est attaché à un tube flexible et cette conception est insérée dans la pompe. Pour que l'insuline apparaisse dans la canule (tube), elle y est alimentée à l'aide d'une pompe avant que le dispositif ne soit installé sur le corps humain. Après cela, le système est connecté au cathéter, qui est monté sur la peau du patient.

Indications d'utilisation

L'indication principale d'utilisation de la pompe est le diabète de type 1. Il est important que le patient souhaite utiliser cet appareil, faute de quoi il risque de fatiguer rapidement l’entretien de l’appareil, l’étude et l’installation de paramètres individuels, etc. Les autres indications pour installer l’appareil sont les suivantes:

  • diabète chez les enfants;
  • grossesse, accouchement et allaitement chez les patients qui développent un diabète de type 1 avant même la naissance de l'enfant;
  • des épisodes fréquents d'hypoglycémie;
  • cours sévère de diabète de type 2, dans lequel le patient doit piquer constamment de l'insuline;
  • augmentation systématique du glucose le matin;
  • compensation insuffisante du diabète par les méthodes classiques de traitement.
L'utilisation d'une pompe pendant la grossesse permet de contrôler efficacement le diabète et d'éviter des complications pour la mère et le fœtus: malformations et nombreuses pathologies en cours d'accouchement

Les avantages

Les pompes à insuline sont de plus en plus populaires parmi les diabétiques du monde entier. Cela est dû à la commodité et à la facilité d'utilisation, ainsi qu'aux nombreux effets positifs de leur utilisation. L’utilisation de pompes à insuline offre aux diabétiques la possibilité:

  • diversifier le régime alimentaire en raison de la possibilité d'un ajustement flexible de la dose et du mode d'administration de l'insuline;
  • sélectionner la dose optimale d'insuline avec un pas minimum (0,1 U, par opposition à 0,5 U dans les seringues à insuline et les stylos);
  • exercice sans collations lourdes;
  • éviter la douleur pendant les injections et la lipodystrophie au site d'injection;
  • normaliser l'hémoglobine glyquée (la normalisation de cet indicateur réduit le risque de complications du système nerveux et du cœur);
  • Maintenir la glycémie cible sans chute soudaine.
La pompe est conçue de manière à pouvoir prendre une douche et un bain, mais il n’est pas nécessaire de la mouiller ni de faire du sport actif dans l’eau.

La pompe facilite grandement le traitement des enfants atteints de diabète. Il peut être utilisé dès l'enfance grâce à un apport d'insuline précis sous la peau. Les jeunes enfants qui vont à la maternelle et plus tard à l’école, il est difficile de s’adapter au besoin de faire des injections d’hormones. Ils sont particulièrement sensibles à la douleur et ne peuvent pas encore comprendre pleinement l’importance du traitement médical. Grâce à la pompe à insuline, les parents peuvent être certains que le bébé recevra la dose nécessaire de médicaments au bon moment, sans douleur ou presque.

Les fabricants de cet appareil ont pris soin des diabétiques présentant une déficience visuelle grave. Si le patient ne voit pas bien, il peut utiliser la pompe avec des capteurs sonores, ce qui vous dira s’il a correctement calculé la quantité d’hormone. L'appareil est capable de confirmer les paramètres de l'administration d'insuline en mode sonore, facilitant ainsi cette tâche pour les patients présentant des problèmes ophtalmologiques.

Inconvénients

Le principal inconvénient d’une pompe à insuline est son coût élevé. De plus, le coût initial de l'appareil et sa maintenance ultérieure sont coûteux. Les consommables (réservoirs, canules, cathéters) sont beaucoup plus chers que les seringues à insuline et les stylo seringues classiques. Mais si le patient a la possibilité d’acheter cet appareil, dans la plupart des cas, il est préférable de le faire. Il peut considérablement améliorer sa qualité de vie et faciliter les actions quotidiennes visant à lutter contre le diabète.

Les autres inconvénients relatifs de l’utilisation de la pompe sont les suivants:

  • certaines restrictions associées à l’usure constante de la pompe (soins et précision du patient sont nécessaires pour éviter de l’endommager accidentellement);
  • la nécessité d’étudier en détail les paramètres, de comprendre les modes d’administration et de choisir les meilleures options pour l’introduction de l’insuline (une mauvaise utilisation de l’appareil peut entraîner une détérioration de l’état du patient et une progression de la maladie);
  • le risque de vider le réservoir avec de l'insuline (pour éviter cela, vous devez surveiller attentivement le niveau d'hormone qu'il contient et le reconstituer rapidement);
  • risque de rupture du dispositif.

La plupart des pompes à insuline modernes fonctionnent correctement depuis de nombreuses années et ne fonctionnent que très rarement. Quoi qu'il en soit, vous devez comprendre que n'importe quel appareil peut théoriquement tomber en panne. Par conséquent, pendant la réparation, le patient peut avoir besoin de l'injection habituelle d'insuline avec une seringue.

Certains fabricants en cas de panne de la pompe fournissent un remplacement gratuit, mais il est préférable de se renseigner sur ces nuances avant l'achat.

Lorsque vous choisissez un appareil, vous devez faire attention à la présence de fonctions telles que la planification des fluctuations du niveau de glucose, le verrouillage automatique, la possibilité d'enregistrer des paramètres individuels et de définir le niveau minimum lors de la sélection d'une dose d'insuline.

Caractéristiques supplémentaires des pompes modernes

Les entreprises de fabrication de pompes à insuline tentent de les rendre encore plus fonctionnelles et pratiques pour les personnes atteintes de diabète. C'est pourquoi, outre les fonctions standard de ces appareils, vous pouvez trouver de nombreuses options supplémentaires. Par exemple, le calcul automatique de l'insuline résiduelle dans le sang permet au patient de calculer plus facilement l'heure et la dose du prochain bolus de l'hormone. Sachant que la dernière fois que l'insuline est encore en vigueur, vous pouvez éviter toute surcharge inutile du corps avec ce médicament. La concentration de l'hormone dans le sang est affichée à l'écran, ce qui permet au diabétique de mieux contrôler la situation.

Aussi dans l'appareil peut être mis en œuvre des fonctionnalités supplémentaires:

  • calcul automatique de la dose d'insuline pour le prochain bolus sur la base des données saisies concernant la quantité de glucides dans l'aliment que le patient a l'intention de manger;
  • synchronisation avec un ordinateur pour un stockage facile des données et des statistiques;
  • échange de données entre la pompe et le lecteur pour calculer la dose d'insuline injectée;
  • contrôle de la pompe à l'aide d'une télécommande spéciale;
  • donner des signaux sonores en cas de saut de bolus, de test sanguin pour le sucre, etc.

Certains développements permettront d'utiliser non seulement l'insuline, mais également le médicament Simlin (Pramlintide) à l'aide d'une pompe. Il s'agit d'une hormone qui permet de contrôler plus efficacement la glycémie après un repas. Cet outil aide également à réduire le poids et à normaliser l’indice de l’hémoglobine glyquée.

Les contre-indications à l'utilisation d'une pompe à insuline sont minimes. Elle peut être utilisée par presque tous les diabétiques, à l'exception des patients présentant une déficience visuelle grave ou des troubles mentaux. Chaque année, un nombre croissant de diabétiques ont recours à cet appareil. Cela est dû à une utilisation pratique, réduisant le risque de développer des complications de la maladie et améliorant la qualité de la vie. La pompe vous permet de ne pas penser à la maladie toutes les minutes. Grâce à cet appareil, une personne peut manger des aliments plus variés, mener une vie normale et faire du sport sans risque d'hypoglycémie.

Loading...